159ème Heiva, un festival de nouveautés - 22/07/2039

La 159ème édition du Heiva i Tahiti vient de se clôturer.


Il est important tout d’abord de prendre un moment pour réfléchir sur la capacité de cet évènement a avoir traversé les âges et les différentes périodes de notre époque sans avoir failli.



Si, comme pour tout évènement, il y eut des hauts et des bas, et bien des débats, ce n’était au final que pour mieux permettre à l’évènement de continuer à s’adapter tout en gardant son identité… thématique chère aux groupes venant défendre leurs titres ou se présenter en outsider d’une compétition très technique!


Et des débats cette année il y en eut encore même si, pour beaucoup, il est encore trop tôt pour juger de l’impact qu’aurons les nouveautés présentées cette année. Car le festival a connu cet année un changement majeur: l’ouverture aux groupes internationaux.


Présenté par la Directrice du festival comme une nécessité pour maintenir le souffle d’originalité qui permet à l’évènement d’évoluer, ses contradicteurs ont considéré que cela risquait à terme de voir l’évènement glissé vers une compétition standard, à l’image d’autres disciplines, et de lui faire perdre son rôle de catalyseur de la culture locale.

Pour répondre à ses craintes, tout n’a pas été mélangé. Les groupes locaux ont été noté dans le cadre d’une compétition spécifique. Mais une nouvelle catégorie, et de nouveaux prix, ont été mis en place pour accueillir, au sein de ce festival si réputé, des groupes issus de l’étranger.


Cette année, la participation de ces groupes était libre. A terme, le projet serait d’inviter les vainqueurs des Heiva organisés de part le monde. Car en effet, cela fait de nombreuses années que le phénomène se répand: Paris, San Diego, Honolulu pour commencer, les 5 dernières années ont vu l’arrivée de nombreux Heiva régionaux organisés soit par la diaspora tahitienne soit par des personnes d’autres nationalités, simple férus de notre Ori Tahiti dans leurs pays: Japon, Mexique, Colombie, Chine, Canada… Autant de passionnés que certains ont souhaité inclure dans le développement du Heiva pour, d’une certaine façon, les remercier de leur passion et de leur rôle d’ambassadeurs et ambassadrices de la culture tahitienne.


Si, comme nous l’évoquions en début de cet article, il est sans doute trop tôt pour juger l’impact de cette nouveauté, gageons que les organisateurs sauront une nouvelle fois exprimer très clairement leurs questions, doutes et espoirs pour maintenir l’authenticité de ce fameux festival!


Au final, cela n’est-il pas simplement représentatif du débat ancestral, à Tahiti et dans le reste du monde: la culture et les traditions sont-elles renforcées lorsqu’elles dépassent leurs frontières originelles? Ou bien leur appropriation sincère et authentique par d’autres communautés est-elle le début d’une dénaturation des traditions?

89757353

©2019 by Observatoire Océanien de Prospective - 2OP. Proudly created with Wix.com