70ème Forum des îles du Pacifique : encore un manque de réalisme des grands - 21/08/2039

Le 70ème Forum des îles du Pacifique s’est donc clôturé en début de semaine, à l’issue de la traditionnelle retraite des leaders.



Cette édition a marqué la confirmation d’une évolution désormais, et malheureusement, constante dans les rapports entre les Etats du Pacifique et les grands Etats partenaires de la région (Chine, Etats-Unis, Japon, Australie).


L’ordre du jour était pourtant simple : définir des actions coordonnées et obtenir l’appui technique et financier des partenaires pour mettre en place des mesures concrètes d’aide aux Etats désormais gravement impactés par le changement climatique au point que Kiribati et Tuvalu n’assurent plus le calcul de leur croissance économique tant le coût des actions de lutte contre la montée des eaux, les problématiques d’eau potable et les impacts sociaux se chiffrent à des montants trop importants.


De ce constat désormais évident, les membres du Forum ont tenté de convaincre les grands Etats partenaires mais aussi responsables du changement climatique de participer mais de façon pro-active: fini les systèmes d’aide internationale! Les îles du Pacifique souhaitaient un partenariat constructif et productif pour mettre en place des solutions qui, de toute façon, leurs profiteront également, personne n’étant désormais épargné.


Malheureusement, certains gouvernements sont décidés à ne pas voir la réalité en face et, plus que tout, à ne pas se sentir solidaires de leurs voisins îliens et c’est donc un Forum sans réelle avancée qui s’est tenu cette année encore.


A la décharge des grands Etats, les membres du Forum ont très certainement manqué de coordination. Les souhaits de régionalisme qui se sont de plus en plus fait entendre depuis une dizaine d’année ne trouvent toujours pas d’échos et les liens entre chaque île et son grand Etat partenaire (issu souvent de liens historique) vient encore perturber les échanges et la coopération intra-régionale.


En attendant, la lutte contre le changement climatique coûte de plus en plus cher et le ralentissement économique global à long terme se voit à l’horizon.

89757353

©2019 by Observatoire Océanien de Prospective - 2OP. Proudly created with Wix.com