NFT: le patrimoine du Pacifique s’épanouie en digital - 01/03/2041

La préservation des patrimoines culturels et traditionnels est une question fondamentale dans le Pacifique.

Vous aimez cet article? Soutenez-nous:

Question qui a toujours été accompagnée de vrais problèmes notamment quant à leur appropriation dans des Musées internationaux pendant longtemps. De nombreuses oeuvres ont, depuis quelques décennies, été petit à petit rendues à leurs communautés d’origines. Ces communautés ont, chacune à leur façon, décidé ensuite de la meilleure façon de préserver et honorer ce patrimoine tout en le rendant accessibles aux jeunes générations et à celles et ceux qui, quelle que soit leur origine, souhaitait en découvrir la beauté, la symbolique, l’histoire…


Mais au-delà de cette question importante, et des traumatismes liés, beaucoup, dans le monde de la culture, se sont demandé comment garantir la préservation du patrimoine nouveau, récent, de toutes ces oeuvres et créations, matérielles ou immatérielles, qui prouvent chaque jour la vivacité avec laquelle les cultures du Pacifique, quels que soient les challenges, continuent à vivre, s’épanouir et, au travers de l’art, penser le monde présent, le monde d’avant, le monde d’après et leur rapport à la vie.


Bien sûr, en interne, la région a toujours su animer, coordonner et assurer les échanges entre les créateurs de nos îles. Mais beaucoup souhaitaient également faire connaître la culture hors de nos frontières. Si, pendant longtemps, les cultures extérieures se diffusaient localement grâce notamment au boom d’internet, il s’agissait de rétablir la balance et de montrer au monde la richesse des cultures du Pacifique et leur capacité historique à faire face à des défis majeurs comme ceux que nous vivons aujourd’hui.

L’éloignement des grands centres d’échanges culturels a été pendant longtemps un problème que la technologie aide aujourd’hui à résoudre. Et pour le coup, le Pacifique a su prendre le virage à temps et pas qu’un peu!

Depuis la fin des années 20 en effet, les artistes contemporains du Pacifique se sont emparés de la techniques des NFT (Non Fongible Tokens) pour authentifier leur art dans le monde digital. Des GIF culturels en passant par les créations sonores et visuelles diffusées sur les nombreux réseaux sociaux (dignes héritiers des premières chorégraphies TikTok), le Pacifique a mené la révolution de l’art digital et de la rémunération des artistes en ligne.

Que sont les NFT me direz-vous? Ce sont des jetons numériques uniques cryptés avec la signature de l'artiste et identifiés individuellement sur une blockchain, vérifiant efficacement le propriétaire légitime et l'authenticité de la création. L’avantage de ces NFT, tel que cela a été découvert avec l’évolution de la technologie, est que les NFT peuvent être désormais multi-attributeurs, permettant de rémunérer non pas un artiste mais, dans certains cas, la communauté entière d’où est originaire l’oeuvre. Une façon d’approcher de façon plus traditionnelle la propriété de ces oeuvres.

Comme si la distance avait été le déclencheur de ce mouvement. Un mouvement qui aboutit aujourd’hui à des ventes régulières auprès des nouvelles plateformes de ventes d’art en ligne. Des agences de gestion de ces NFT ont d’ailleurs été créées dans diverses îles de la région pour assurer la gestion de ces importants outils qui ont donné à l’art du Pacifique toute sa place sur la scène internationale.


15 vues0 commentaire