Transport aérien : l’expérience des îles dès le décollage - 28/08/2039

Air Tahiti Nui et ses partenaires régionaux viennent de terminer leur séminaire annuel visant à faire le point sur l’état du marché aérien, de l’état de la demande en transport ainsi que pour faire le point sur les nouvelles offres et services qui seront lancés en début d’année prochaine.



Et cette année, ce point était plus que nécessaire tant les évolutions récentes des modes de transports ont été intenses ces dernières années.


Face aux effets du changement climatique, la crise énergétique latente et les évolutions des consommateurs, il convient d’être de plus en plus imaginatif pour maintenir une demande suffisamment active pour que l’entreprise puisse se maintenir à flot!

Après deux décennies 2010-2020 plutôt positives pour la compagnie qui a su évoluer avec son marché, la décennie qui se termine a été source de nombreux challenges et pas des moindres.


Si pendant longtemps la compagnie au tiare n’avait qu’à lutter contre les autres compagnies aériennes, ces dernières années son analyse concurrentielle devait nécessairement intégrer bien plus d’acteurs et notamment le développement du transport maritime de passagers pour la gamme “luxe” du marché touristique.

Face aux évolutions du comportement en réponse aux changements climatiques, le transport maritime a opéré sa mue pour proposer des transports utilisant des énergies propres (voiles, moteurs électriques…). Mais compte tenu du temps de transit (les lignes maritimes poursuivant leurs engagements de réduction de la vitesse pris initialement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre), seuls ceux qui ont les moyens d’attendre on favorisé ce mode de transport.


Mais cela a constitué une perte majeure pour la compagnie qui a peiné à rentabiliser ses classes supérieures.


Face à cela, il a fallu aller chercher les touristes beaucoup plus loin pour continuer à remplir les appareils de façon rentable. Et pour cela, la compagnie a lancé, depuis le renouvellement et l’extension de sa flotte, de nombreux vols à très longues distances (de 16 à 21h de vol) rendues possible par l’évolution des motorisations et la combinaison énergétique équipant désormais les appareils.


Dans ce cadre, l’annonce de l’année sera le ré-aménagement profond des cabines pour proposer des activités pendant le vol. L’expérience de nos îles démarrera donc dès le décollage puisque, pour éviter l’ennui et les risques physiologiques liés à des vols de cette durée, la compagnie proposera des activités découverte de notre culture en plus de divers soins santé et relaxation faisant appels aux produits locaux.


Le but étant d’offrir une expérience de qualité à ceux qui n’ont pas les moyens de prendre le bateau et qui veulent malgré tout accéder, quelle que soit leur localisation sur la planète, aux zones encore relativement préservées des océans du monde.


A découvrir donc dès le début d’année 2040: danse, artisanat, cours de musique à bord, en partenariat avec les centres culturels locaux!

89757353

©2019 by Observatoire Océanien de Prospective - 2OP. Proudly created with Wix.com